Pages

Categories

Search

L’expérience du Projet Lumière vue par les étudiants du Parcours I.D.E.A.

L’expérience du Projet Lumière vue par les étudiants du Parcours I.D.E.A.

Dans le cadre de leur Projet Lumière, les étudiants du Programme Grande Ecole- Parcours I.D.E.A. ont exposé les 15 et 16 décembre derniers leurs créations lumineuses, sonores et interactives élaborées cette année sur le thème « Lumières urbaines : déprogrammer l’obsolescence ».
La verrière des Subsistances a ainsi accueilli un grand nombre de visiteurs qui ont pu admirer l’aboutissement d’un des projets les plus marquants de la première année du programme. Un projet permettant pour la plupart des étudiants d’être confrontés pour la première fois à la réalité et à l’exigence que demande un projet conçu, réalisé, installé par eux-mêmes et les membres de leur équipe.

 

Découvrez leur expérience :

Paul De Leiris, étudiant en 1ère année explique que pendant l’élaboration d’un tel projet : « La collaboration au sein d’une équipe est réellement pertinente, d’autant plus que les profils des étudiants I.D.E.A. sont variés. Les points de vue sur un même sujet divergent initialement pour converger sur une posture.  Sans forcément faire de compromis, il s’agit de définir un scénario avec lequel chacun des 6 membres du groupe de travail est d’accord. » Il ajoute : «  La lumière est un élément très intéressant à travailler particulièrement dans la ville de Lyon. Au sein de nos recherches, le patrimoine de la ville et du lieu d’exposition finale (les Subsistances) a sans cesse été questionné. Les aspects sociaux et culturels étant très présents au sein du Design Thinking, ils devaient être omniprésents lors des différentes phases de conception. »
Quant à son expérience pendant l’exposition finale du projet aux Subsistances il explique : « Pouvoir exposer au public est très intéressant. La pratique du Design Thinking devant être confrontée aux novices, ça nous a obligé à adapter et simplifier nos 2 mois de recherche et de veille pour les présenter aux spectateurs. »

L’exposition ayant eu lieu dans la foulée de la Fête des Lumières de Lyon,  événement incontournable du mois de décembre, il avoue finalement : « Nous avons eu bien froid, mais l’ambiance a su nous le faire oublier ! »

Pour Sibylle Katona, également étudiante en 1ère année, elle a été séduite par le côté innovant et créatif du projet : « De la gestion de projet à l’apprentissage du code en passant par la réalisation d’installations lumineuses, le Projet Lumières s’est terminé aux Subsistances de Lyon après deux mois de travail acharné.
Cette année, nous avons eu l’opportunité de réfléchir sur la « déprogrammation de l’obsolescence » à travers les lumières urbaines. Ce projet fut un réel enseignement, tant en terme technique qu’en terme de management humain. Tous les travaux se sont fait via l’optique du Design Thinking, une approche de l’innovation et du management qui  s’appuie sur un processus de co-créativité entre le réalisateur et l’utilisateur final.

Ce projet porteur s’est terminé par une belle exposition, l’occasion pour tous les étudiants de recueillir les remarques intéressantes et positives des visiteurs impressionnés par le travail accompli. »

Google Analytics Alternative