Pages

Categories

Search

L’innovation sociale, une réponse efficace aux enjeux de société

L’innovation sociale, une réponse efficace aux enjeux de société

by Magali Vaccon
9 mai 2018
Les actualités du Campus
No Comment

L’innovation sociale consiste à répondre à un enjeu sociétal peu ou mal satisfait. Si les domaines de l’innovation sociale sont vastes, comme l’emploi, l’agriculture, l’environnement ou la jeunesse, leur but est commun : servir l’intérêt général.

Enjeux et objectifs de l’innovation sociale

À quoi sert l’innovation sociale ? À répondre à un besoin local ou global qui n’est pas satisfait par des canaux traditionnels comme les politiques locales ou l’économie. Tous les sujets traités par l’innovation sociale ont un point commun : ils se concentrent sur des besoins humains ou sociétaux et non de marché.

L’innovation sociale utilise les ressources disponibles et évolue dans les conditions actuelles du marché et des politiques. C’est-à-dire que l’innovation sociale ne doit pas attendre qu’un système politique ou économique mute pour fonctionner, elle doit être utilisable à tout instant.

Par ailleurs, l’innovation sociale exige d’impliquer les acteurs locaux et publics concernés dans son développement. Elle ne vit et ne grandit pas seule, mais à travers la participation de tout l’écosystème.

Au-delà de son caractère nouveau, l’innovation sociale passe par un processus découpé ainsi : analyse du problème, expérimentation d’une solution, diffusion de l’innovation et évaluation de son impact.

A savoir, l’innovation sociale peut se situer à n’importe quel niveau : innovation de produit, de distribution, de management ou de service.

Prenons l’exemple d’une innovation de produit avec la gestion de la pollution aquatique.

Le rôle de l’innovation sociale dans le nettoyage des océans

Le plus connu et le plus ambitieux des projets de dépollution est probablement The Ocean CleanUp. Boyan Slat, un jeune Hollandais a développé une innovation sociale et environnementale : un filet géant qui se déploie dans l’océan afin de récupérer naturellement tous les déchets plastiques sur son passage. Le principe est simple : le filet est accroché à une ancre et il dérive au fil des courants pour suivre le chemin des déchets passés et anticiper celui des déchets à venir. Après un test réussi en Mer du Nord et plusieurs remaniements, le projet devrait être commercialisé cette année.

Côté français, Nicolas Carlési et Ronald Loschmann ont créé le Jellyfishbot. Ce petit appareil semblable à un drone récolte les déchets plastiques dans des zones semi-couvertes comme les ports. Télécommandé, l’outil est doté d’un filet pour récupérer les macro-déchets ou hydrocarbures. Une version autonome est en cours de construction.

Les innovations présentées ci-dessus ne sont pas uniquement écologiques, mais également sociales puisque l’eau couvre 70 % de notre planète et constitue la base de toute vie. Cette sensibilisation de la part de jeunes acteurs se retrouve dans le Programme Grande Ecole – Parcours I.D.E.A d’emlyon business school. Dès la première année, les étudiants s’engagent dans des projets destinés à contribuer au mieux-être des citoyens du monde. Toute une pédagogie innovante est déployée pour créer un monde meilleur.

 

Google Analytics Alternative