Pages

Categories

Search

Comment travaillera l’entrepreneur de demain?

Comment travaillera l’entrepreneur de demain?

Entre bouleversements technologiques, modifications de l’espace de travail et apparitions de nouveaux statuts, toutes les règles qui régissaient le travail ont été bouleversées ces dernières années. Cependant, la mutation ne vient pas que d’en haut. En effet, les nouvelles générations sont motivées par la création d’un nouveau monde basé de plus en plus sur le modèle entrepreneurial.

Les outils de l’entrepreneur innovant

À fort potentiel technologique et axés sur l’échange, voilà les deux caractéristiques principales des outils des futurs entrepreneurs. Antoine Pin, étudiant du Programme I.D.E.A. le confirme : « Le makers’ lab de l’école nous permet de mettre nos cours en pratique, et donc de prototyper une idée, un projet, un objet ou même de développer un nouveau modèle entièrement pensé grâce à la découpeuse laser ou encore les imprimantes 3D… ». Mathieu Geiler, cofondateur de MakerTour et diplômé du programme affirme que si aujourd’hui sa gestion de projet est plus agile et rapide, c’est que son fonctionnement au travail a été influencé par le Design Thinking.

L’échange est incontournable aujourd’hui comme l’explique Mathieu : « Par rapport à d’autres entrepreneurs innovants, les plus jeunes d’entre nous sont ultra connectés et utilisent très largement les outils numériques dans leurs projets, mais aussi certains outils pour centraliser leurs projets. Les plus anciens ne sont pas forcément adeptes de cette digitalisation des méthodes de travail. ». On pensera notamment aux outils collaboratifs comme la messagerie Slack, très populaire dans le cadre professionnel ou encore la multitude de synchronisations proposées par Zapier pour permettre à différents outils d’exécuter des instructions automatiques pour gagner en efficacité.

Les lieux de travail de l’entrepreneur innovant

Les nouveaux espaces de travail sont animés par la même volonté : penser l’environnement selon les besoins du collaborateur ou entrepreneur et non l’inverse.

Ces installations nouvelle génération offrent la possibilité de s’isoler pour une meilleure concentration, de rejoindre des aires collectives favorisant le co-design, ou d’accéder à des lieux conçus pour des réunions téléphoniques. Les lieux de repos sont multiples et variés. Espaces de jeux avec tables de ping pong et pouf géants côtoient des espaces de  restauration design et des stations de travail de façon fluide. Cette variation de lieux permet une meilleure productivité et une optimisation du temps de travail.

T&P Work Unit va notamment questionner l’espace de travail lors de l’exposition « Le bureau générique ou le temps des cols blancs créatifs » présentée pendant la Biennale du Design de Saint-Étienne. Cette unité a par exemple travaillé sur la conception d’espaces multiples et décloisonnés pour une entreprise.

Les statuts de l’entrepreneur innovant

Les acteurs de l’innovation prennent aujourd’hui différentes formes. Si l’on préfère travailler seul, on peut se tourner vers la micro entreprise. Meilleurs à plusieurs ? On pense à l’entrepreneuriat ou à la start-up. Si au contraire, on favorise le cadre sécurisé du contrat de travail, il est bon de se tourner vers l’intrapreneur.

L’entrepreneur innovant de demain incarne la transformation. Il est souvent lui-même acteur de l’évolution de son espace de travail et de ses outils qu’il s’appropriera pour valoriser sa créativité et son inventivité. Si l’on peut déjà dessiner le portrait-robot du manager, il reste encore à bien les former pour qu’ils s’approprient au mieux l’écosystème qui est mis à leur disposition.

Google Analytics Alternative