Pages

Categories

Search

CoLabyrinth, la Success Story d’Anna Aflalo, diplômée du Programme I.D.E.A.

CoLabyrinth, la Success Story d’Anna Aflalo, diplômée du Programme I.D.E.A.

by Magali Vaccon
30 juillet 2015
Les diplômés, Les étudiants
No Comment

Zoom sur Anna AFLALO, diplômée du Programme I.D.E.A. 2014.

A la suite d’une licence en mathématiques appliquées à l’Université Paris Dauphine, Anna Aflalo a souhaité intégrer une formation pratique au sein du Programme I.D.E.A. afin de développer sa créativité et ses qualités d’entrepreneur.
Anna a travaillé en collaboration avec le FabLab de Wellington, en Nouvelle-Zélande. Elle a ainsi découvert la Fab Academy, une initiation à la fabrication digitale créée par Neil Gershenfeld et issue de la classe du MIT (Boston) « How to Make (Almost) Anything ».

Lors de sa participation à la Fab Academy en 2015, Anna a développé son projet CoLabyrinth, entièrement dédié aux enfants et leur permettant de s’amuser tout en communiquant et en développant leurs capacités de réflexion, d’esprit d’équipe, ainsi que leur motricité et leur réflexivité.

RA-10

 

CoLabyrinth est une « table à bascule » sur laquelle est taillé un labyrinthe. Ce jeu éducatif se joue à 2, 3 ou 4 et l’objectif est d’amener la bille du point de départ jusqu’au centre du plateau le plus rapidement possible.

finalshot-01

Des DELs (Diodes Electroluminescentes) et des capteurs sont disposés tout le long du labyrinthe. Les capteurs en cuivre permettent de traquer le chemin emprunté par la bille. Les DELs réagissent par conséquent au passage de la sphère métallique en changeant de couleur.

explodedviewLa table se trouve aujourd’hui à Houghton Valley School, une école de Wellington. Les enfants peuvent pleinement en profiter et tester le jeu. Cela permet ainsi de prendre en compte leurs différents retours et d’apporter les modifications nécessaires à la prochaine version.

Loin de vouloir s’arrêter là, Anna a pour ambition de donner une toute autre fonctionnalité à CoLabyrinth : une lumière rouge « chassant » la bille dans le labyrinthe. L’objectif de cette innovation serait de rendre l’exercice plus stimulant pour les enfants.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec les enfants ? S’orienter vers ce domaine s’est avéré spontané pour elle. Ayant déjà eu de l’expérience dans l’animation étant adolescente, elle a par la suite dirigé un centre de loisirs. En intégrant le Programme I.D.E.A., Anna s’est aperçue que travailler sur des projets autour de l’enfant était plus naturel et plus stimulant pour elle.

Au cours des 5 derniers mois, elle a animé des workshops pour 6 enfants de l’école primaire Houghton Valley School à Wellington, en parallèle de la Fab Academy. L’objectif était de les initier à la fabrication digitale, de leur faire découvrir l’univers du FabLab mais aussi de les responsabiliser à travers la réalisation de divers projets.

Ainsi, elle a souhaité leur donner accès à de nouveaux outils et leur faire découvrir une nouvelle manière d’apprendre afin qu’ils prennent confiance en eux et développent leur potentiel créatif. Grâce à cela, elle a pu observer de plus près leur processus d’apprentissage, ce qui a été une grande source d’inspiration pour créer CoLabyrinth.

Ce qu’Anna a pu ressortir de cette expérience est avant tout de nombreuses compétences techniques acquises, notamment dans l’électronique, domaine qui lui était jusqu’à présent inconnu.

PG-5

De par tout ce qu’elle a assimilé au cours de la mise en place de son projet, elle peut désormais gérer toutes les étapes de création d’un montage électronique : design sur ordinateur, impression du circuit électronique, soudage des composants et programmation, mais aussi se familiariser avec les machines généralement présentes dans les FabLabs.

Egalement, ce projet lui aura permis de s’entourer d’un réel réseau tel que les instructeurs, les étudiants et autres membres de la communauté du « FabLab Wgtn ».

A travers de nombreux tutoriels et projets open-sources, Anna a su s’inspirer du partage de connaissances et s’améliorer. Le principe de ces projets open-sources est de pouvoir profiter de ce partage d’expériences afin d’utiliser, reproduire voire améliorer un projet.

finalshot-04

Somme toute, sa mission en ONG aux Philippines, réalisée dans le cadre de son parcours au sein du Programme I.D.E.A., lui avait d’ores et déjà permis de découvrir de nouvelles cultures et d’avoir un premier aperçu de l’immersion dans laquelle elle allait être plongée à Wellington.

Son parcours au sein du Programme I.D.E.A. lui a permis d’exploiter sa curiosité et d’apprendre à appréhender et résoudre un problème. Cette période enrichissante marque aussi sa première découverte du FabLab et du Design Thinking, enseigné pendant deux ans dans le programme. Cela lui aura servi en tant que support conséquent quant à sa réussite actuelle et très certainement future.
Aussi,  Anna aura su s’appuyer sur les nombreuses compétences de ses camarades de classe, afin d’avoir des retours constructifs quant à son projet.

Dans l’avenir, Anna souhaiterait continuer à travailler sur des projets se concentrant sur l’épanouissement de l’enfant.

VC-5

« Intégrer une entreprise en tant que manager de projet ? Lancer ma propre entreprise ? Ce qui est certain c’est que je continuerai de fréquenter des FabLabs afin de perfectionner certains projets en cours comme CoLabyrinth, de me lancer de nouveaux défis et de continuer à rencontrer les membres de cette communauté hors du commun. »

Google Analytics Alternative