Pages

Categories

Search

Atelier d’art pour préparer le projet Innovation Sociale

Atelier d’art pour préparer le projet Innovation Sociale

« Création et Re-création »

Dans le cadre du projet P3 Innovation Sociale, les étudiants emporteront avec eux un objet de jeu; cette démarche s’inscrit dans un concept d’art à deux temps, dont le théatre est le modèle: pas de création sans re-création, pas de re-création sans création.

La définition juridique en est: Est dite œuvre composite l’œuvre à laquelle est incorporée une œuvre préexistante sans la collaboration de l’auteur de cette dernière.  L’œuvre sera donc réalisée en « deux-temps » ici et là-bas, par l’artiste, les étudiants et les différentes personnes rencontrées durant le stage qui interagiront avec elle.

Cet objet, en « kit », modulable et facile à transporter, sera emporté sur le terrain du projet P3 Innovation Sociale : il constituera alors dans les jeux, interrogations, surprises, diverses formes qu’il pourra prendre, et éventuelles aventures qu’il pourrait susciter, une nouvelle étape de création de l’œuvre. Cette étape et sa dimension de dialogue interculturel sera documentée par les étudiants (textes, photos, vidéos).

Le projet participe ainsi pleinement à faire vivre la dimension pluridisciplinaire et créative de la démarche Design Thinking, par la rencontre artistique au cœur de la rencontre humaine.

Le workshop était animé par Cathrine Wisnes

 

Qu’est ce que le projet P3 Innovation Sociale ?

Le  projet P3 Innovation Sociale a pour but de porter, de soutenir, d’accompagner un projet d’innovation de produit, de service ou de système, dans une structure sociale ou humanitaire. Les étudiants partent pendant 3 mois en mission dans une ONG.

En savoir plus sur l’apprentissage par le projet au sein du Programme I.D.E.A.

 

La vision de ce projet par Cathrine Winsnes

« La première étape du projet  que j’ai proposé aux étudiants du Programme I.D.E.A. est terminée ! Ils ont posé de la feuille d’or sur du cuir après avoir décliné la forme de « l’objet de jeu » que j’ai conçu: cet objet – et son interprétation- va les accompagner lors de leur travail en ONG. Nous  expérimentons et mettons ainsi en œuvre, ensemble, le concept d’art à deux temps dans le domaine des arts plastiques.

La forme initiale de l’objet de jeu a été redessinée et fabriquée  par les étudiants à partir d’un protocole défini, il s’agit ainsi pour eux, d’une part de respecter l’ADN d’une conception, d’autre part de se l’approprier. Poser de la feuille d’or est un travail qui demande de la concentration, le respect de la matière et qui requiert du temps. Les modalités proposées lors de ce temps en FabLab sont relativement simples, il a néanmoins fallu attendre que la mixtion (on peut appeler ça une forme de colle destinée à recevoir la feuille d’or) soit « amoureuse », c’est à dire qu’elle adhère à peine, juste ce qu’il faut : trop humide la feuille d’or se dissout dans la mixtion ; trop sèche, la feuille d’or n’adhère plus. Les différentes mixtions restent « ouvertes » pendant un temps donné.

L’aventure de la seconde partie de cette expérimentation est devant eux, devant nous. C’est formidablement excitant, un vrai laboratoire : il y a un véritable enjeu conceptuel et réel : comment va se déployer cette expérience pour eux, quelles seront les images, les vidéos que nous co-signerons à leur retour ?  Ils signeront ces œuvres en tant que metteurs en scène et interprètes, je signe une structure, un objet de jeu, comme on propose un texte, une pièce de théâtre… »

 

Innovation sociale - Atelier cuir et or      

Innovation Sociale - Atelier cuir et or

Innovation sociale - Atelier cuir et or    Innovation sociale - Atelier cuir et or    Innovation sociale - Atelier cuir et or

Google Analytics Alternative