Pages

Categories

Search

Victor, étudiant en 1ère année du Parcours I.D.E.A. nous parle du Projet « Produit, Service et Système Innovant »

Victor, étudiant en 1ère année du Parcours I.D.E.A. nous parle du Projet « Produit, Service et Système Innovant »

 

Les étudiants de 1ère année du Programme Grande Ecole – Parcours I.D.E.A. ont finalisé en avril le deuxième projet majeur de leur première année : le Projet « Produit, Service et Système Innovant ».

Ce projet a pour objectifs principaux de comprendre les enjeux et consolider la notion de projet, de travailler en équipe et de tangibiliser un concept de produit ou de service.

Les étudiants travaillent tour à tour sur la conception, la production et passent ensuite à la phase de matérialisation du produit au moyen des makers’ lab et fablab puis enfin à la mise en place d’un plan de communication et de valorisation de leurs projets.

Le thème de cette année était le suivant : Du langage de la guerre à sa réalité géopolitique, économique, sociale.

Victor, étudiant en 1ère année partage avec nous son expérience :

Qu’est-ce que le projet « Produit, Service et Système Innovant » ?

Lors de ce projet, il nous a été demandé de créer des produits et/ou services liés à une thématique générale donnée (dans notre cas la guerre). Nous avons fait le choix de travailler sur les conflits dus au manque d’interactions sociales. Nous devions ensuite proposer un objet, un service, un système qui puisse répondre à un usage actuel ou à venir en lien avec cette thématique.
Cette proposition devait être désirable, faisable et viable. Notre projet devait être une preuve de la pertinence du Design Thinking dans un environnement complexe, multiple, mais où l’humain devait rester central.

Le projet se déroulait sur 5 mois:

  • Le premier mois était consacré à la veille et à l’exploration. Lors de cette étape on a collecté beaucoup d’informations autour de notre thème : « les interactions sociales ». Le but de cette première phase était d’organiser et réaliser un travail de veille, d’ouvrir le champ des possibles, de positionner l’équipe par rapport à la thématique proposée.
  • Le deuxième mois était dédié à l’élaboration d’hypothèses de travail. Durant cette phase, on a traité l’information et essayé d’en tirer des conclusions pertinentes. Il nous a fallu élaborer des hypothèses à partir de problématiques et identifier le ou les axes à développer.
  • Le troisième mois était consacré à l’expérimentation. Lors de cette étape on a cherché à confirmer nos hypothèses, affirmer leur pertinence et intégrer la notion de faisabilité.
  • Le quatrième mois était dédié à l’intégration. On a commencé à développer l’hypothèse qui était la plus pertinente, à définir une identité précise, l’usage, les techniques (modes de fabrication et matériaux et/ou technologies envisagées).
  • Le cinquième mois était consacré à la vérification de la viabilité du projet auprès d’acteurs identifiés et à la communication autour du projet.

Qu’avez-vous appris ?

 Nous avons beaucoup appris.  Globalement nous avons découvert et mis en pratique une méthodologie de gestion de projet innovante : la fameuse méthodologie par le Design Thinking.

Plus précisément, nous avons appris à travailler en groupe sur un projet à long terme, ce qui veut dire apprendre à faire des concessions et également à travailler différemment pour s’adapter aux autres. Nous avons appris à partir de problématiques globales pour les recentrer sur un projet à taille humaine. Grâce à notre expérience avec la SNCF, nous avons appris à dialoguer, rencontrer des professionnels. Nous avons aussi rajouté un bagage business à un projet qui n’avait pas vocation à créer de la valeur financière.

Parlez-nous du projet que vous avez développé avec votre équipe.

ThotGO est une extension pour les applications de réservation de transport qui permet de mettre en relation des personnes qui souhaitent occuper leur temps dans les transports en rencontrant d’autres passagers pour échanger des connaissances. Aujourd’hui notre projet intéresse la SNCF, celle-ci nous a proposé de collaborer à la co-création de notre interface. Nous sommes actuellement en train de réfléchir à cette offre même si nous sommes plus proches de l’accepter que de le refuser. La SNCF serait donc le premier client de notre service que nous souhaiterons agrandir à l’ensemble des plateformes de réservation de transport. Nous verrons ensuite à la fin de nos études, car si le projet est viable, nous pourrons le poursuivre une fois diplômé.

Qu’est-ce qui vous attend les prochains mois ?

En ce qui me concerne je m’envole pour le Brésil, pays dans lequel je vais passer 3 mois pour y réaliser mon projet d’innovation sociale à l’étranger. Je pars restructurer un centre culturel le « Jardim de Gaya » dans l’état de Rio de Janeiro afin de le rendre écoresponsable.

Google Analytics Alternative